Le secteur de la propreté

La propreté est une activité de services aux entreprises et aux collectivités. Les entreprises de propreté interviennent dans des environnements très diversifiés :

  • bureaux, locaux administratifs
  • parties communes d’immeubles
  • distribution (commerce, grandes surfaces, etc.)
  • santé (hôpitaux, cliniques, laboratoires, maisons de retraite…)
  • industrie (agroalimentaire, automobile, nucléaire.)
  • locaux et matériel de transports (bus, gares, aéroports.)
  • hôtellerie, restauration
  • milieu scolaire
  • équipements collectifs, etc.

Attention, le secteur de la Propreté ne comprend pas :

  • le service aux particuliers
  • le nettoiement de la voie publique
  • la gestion et le recyclage des déchets
  • la dératisation, désinsectisation, désinfection (3D)
  • le nettoyage réalisé en interne par les salariés du secteur public. En revanche, s’il est externalisé et réalisé par une entreprise privée, cette dernière relève du secteur de la propreté.

La propreté en quelques chiffres

  • 29333 entreprises (avec les auto-entrepreneurs, au 01/01/2012)
  • 11,83 milliards d’euros de chiffre d’affaires (2011)
  • 026 salariés (2012)
  • 34% des effectifs en Ile-de-France, 10% en Rhône-Alpes, 8% en PACA
  • 67% de femmes
  • 80% de CDI
  • 45% de salariés de plus de 45 ans
  • 10% de moins de 26 ans
  • 29% des salariés de nationalité étrangère
  • 75% de temps partiels
  • Près de 60% de salariés sans diplôme de formation initiale
  • +1,9% au-dessus du Smic pour le salaire minimum conventionnel en 2013

À titre d’illustration de la concentration du secteur, les 50 premières entreprises, représentent 48% du chiffre d’affaires de la profession et emploient plus de 60% des salariés.